Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 22:20

Publié le 10/10/2012 à 06h00
Par CHRISTIAN BOISSON

Champion précoce

Un jeune pilote, âgé à peine de 14 ans, vient de réaliser son rêve en participant aux 24 Heures du Mans de karting.

Antoine (à genoux au premier plan) a réalisé un rêve en participant aux 24 Heures du Mans.

Antoine (à genoux au premier plan) a réalisé un rêve en participant aux 24 Heures du Mans. (PHOTO DR)


Antoine Fernandez vient de vivre une grande aventure. Ce jeune champion régional de karting a participé les 29 et 30 septembre aux 24 Heures du Mans de karting. Ce jeune adolescent est à ce jour le plus jeune pilote en catégorie GP2 à avoir participé à cette course qualifiée de championnat d'Europe des pilotes.

La chose a été officiellement confirmée par Jacky Foulatier, l'organisateur de la course. À 14 ans et demi, Antoine est déjà deux fois champion d'Aquitaine, vice-champion du Sud, catégorie cadets, vainqueur du trophée Nord-Picardie FFSA en 2010, et cinquième à la Coupe de France 2011. Il manquait à son jeune prodige un rêve à son palmarès : participer au championnat d'Europe d'endurance, au Mans, en espérant monter sur le podium. « En début d'année, j'avais fait la demande auprès de l'équipe OR Compétition de participer à la saison du championnat de France d'endurance, raconte le jeune pilote. Cette équipe est allée plus loin en m'accordant sa confiance pour le championnat d'Europe, au Mans. »

Le rêve se réalise

Pour cette qualification, Antoine devait tout de même faire ses preuves. C'est en participant à trois courses comptant pour le championnat de France d'endurance qu'il a gagné son ticket pour Le Mans. Pour s'y préparer, Antoine s'est alors astreint à deux heures de sport par jour et durant deux mois : course sur tapis, vélo, rameur, musculation et piscine. Trois jours avant le jour J, c'est avec ses parents qu'Antoine s'est rendu au Mans. Aux premiers essais de jour du vendredi, l'équipe d'Antoine se trouvait en troisième position en GP2. Aux essais de nuit, ils terminaient en pôle position. Le samedi matin, ils décrochaient à nouveau le meilleur temps.

Problème de bidon

En fin de matinée, bizarrement, le kart ne tournait plus rond. Le moteur était anémique et les performances en chute libre. « Une fois la course lancée, les incidents se sont multipliés, raconte Francis Fernandez, le père d'Antoine. J'ai tout démonté et j'ai même changé deux fois le moteur et c'était toujours pareil. Cela ne pouvait venir que du carburant. J'ai tout purgé, nettoyé et on a changé de bidon d'essence et là, impeccable, le kart a retrouvé toute sa puissance. » Seulement, durant ce long dépannage, la course continuait. C'est avec 54 tours de retard que le kart d'Antoine reprenait la piste, sans plus aucune illusion. « On n'avait plus qu'une chose à faire, c'est foncer, lâche Antoine. Aucun espoir de podium mais espérer remonter au maximum. » Finalement, l'équipe terminera à la 26e place sur 29.

Prêt pour l'année prochaine

Le papa d'Antoine ne cache pas sa fierté tout de même. « Je ne l'aurais jamais crû capable d'un tel exploit, confie-t-il avec émotion. C'est déjà très dur pour des pilotes de 17-18 ans, alors on peut lui tirer un sacré coup de chapeau. Et il n'a pas étonné que moi ! » Quant à l'intéressé, malgré ce mauvais classement qui à ses dires ne reflète pas la véritable valeur de son équipage, il est déjà prêt dans sa tête pour en découdre l'année prochaine
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vivi 06/08/2013 22:08


C'est génial ! Mon mari les a faits l'année dernière en vélo !!

domicuisine 11/10/2012 23:28


une vraie petite star ;-)


bizzz

Présentation

  • : Dans la cuisine de Silvia'Family
  • Contact

Mon livre, le coeur de ma vie.

Aurélie Belair, le livre de sa vie

 LIVRE
Acheter le livre.

Les merveilleux petits maillons qui consituent la grande "chaine" du rêve :

Ici !!!

 

Recherche